Les huiles d’Algérie raflent la mise de la 18ème édition du concours de Paris

Les huiles d’Algérie raflent la mise de la 18ème édition du concours de Paris

Les juries du concours  ont décerné la médaille d’Or à l’huilerie  Aomar sise dans la wilaya de Bouira pour son Huile labellisée  ‘’Azemmour’’ dans la catégorie ‘’mûr intense’’. A rappeler d’ailleurs que les huiles Azemmour ne sont pas à leur première consécration car en 2018 déjà, elle a obtenu le pris Apulée d’Or au concours national des huiles vierges extra dans la catégorie ‘’fuité vert intense’’ le prix Apulée d’argent au même concours, en 2019. A noter également que la médaille d’Argent est revenu à l’algérien SARL Arba-olive de la wilaya de Blida qui a concouru avec son produit ‘’mûr léger’’.

Deux autres crus algériens ont décroché des diplômes pour la qualité supérieure de leurs produits. Le diplôme « Gourmet » a été décerné donc à l’huilerie Amazit d’Ifigha (Tizi-Ouzou) pour son huile Achvali Ath Ghovri dans la catégorie Mûr léger ainsi que la SARl Ets Kiared  de la wilaya de Boumerdes pour son Huile ‘’Baghlia’’ dans la catégorie mûr intense,

Ainsi donc, cette participation plus qu’honorable des oléifacteurs algériens aux cotés de quelques 250 autres huiles d’olives venues du monde entier s’avère comme un aiguillon qui va booster la production d’huile d’olive algérienne à travers toutes les régions. Ce produit qui peut constituer une grande source de revenus  en devise a longtemps été négligé par les pouvoirs publics. Ce n’est que ces dernières années que des initiatives individuelles d’abord ont commencé à donner des signes de relèves et de valorisation de ce patrimoine ancestral longtemps entretenu par nos ancêtres.

 

Par La rédaction de Tiwizi info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *