Les émigrés algériens ne font rentrer que 2 milliards de dollars. Pourquoi ?

Les émigrés algériens font rentrer au bled deux milliards et deux cent millions de dollars chaque année. Le chiffre vient d’être révélé par un rapport de la banque mondiale sur les fonds rapatriés par les diasporas dans leurs propres pays. Toujours selon ce même document, le montant représente 1.1 % du produit national brut de l’Algérie.

Mais, ce montant paraît minime et trop petit au regard de ce que rapportent les émigrés égyptiens qui font rentrer dans leur pays 25.7 milliards de dollars suivis directement par les libanais avec 7.8 milliards, les marocains avec 7.4. Ces pays sont talonnés par la Jordanie avec 4.4 milliards. Aussi, au vu de ces chiffres et le nombre d’émigrés que compte l’Algérie en France et dans le monde, il apparaît clairement que le chiffre est trop en dessous de a moyenne.

Mais en fait, les émigrés algériens ne se classent pas en bas du tableau parce qu’ils aiment moins leur pays. S’ils n’envoient autant de devise qu’il faut, c’est qu’il y a bien de bonnes raisons à cela. Et bien évidement, au-delà du système bancaire et de l’économie nationale qui n’offrent pas les conditions, il devient nécessaire de lancer un vrai débat pour connaître les causes qui empêchent les émigrés algériens de ramener leur argent au bled pour investir.  Un débat de fond s’impose et que notre journal veut lancer.

Par La rédaction de Tiwizi info