De la vente concomitante de médicaments, qui l’aurait cru ?

Pourtant, le phénomène existe bel et bien. Et c’est le directeur de la santé Pr Abbès Ziri qui a mis le doigt aujourd’hui sur ce mal lors de son intervention à l’ouverture des 7èmes journées de la pharmacie qui se tiennent au CHU Nédir de Tizi-Ouzou. Les grossistes et les distributeurs de médicaments sont avertis car cette pratique peut conduire à la fermeture de leur commerce et la radiation de leurs registres de commerces avec des peines de prison.

Qui l’aurait cru ? On croyait naïvement que la vente concomitante ne pouvait toucher que les produits de consommation et autres matériel. Tout le monde se souvient du fameux marché de dupe des années 80 lorsque, pour un kilo de poids-chiches, le citoyen devait acheter sans savoir quoi en faire, une paire de serre-joints. Mais le malheur de ce peuple ne s’arrêtera hélas pas là mais le mal va atteindre le produit intimement lié à sa santé et sa vie, les médicaments.

 

Par La rédaction de Tiwizi info