Cherif Mellal, la leçon !

Si chacun de nous faisait comme Mellal…

Après ce vacarme suscité par le bras de fer qui a opposé le président de la JSK au président de la LNF, le calme est enfin revenu après la victoire des positions de principe sur les errements et les magouilles. Le silence est revenu mais il y a un fait qui ne doit pas passer inaperçu. Cherif Mellal nous a tous administré une leçon de bonne conduite dans la vie.

Tout à l’heure, je lisais un post d’un ami sur Facebook ou il se demandait si Mellal est venu sauver la JSK ou toute l’Algérie ?  Une pertinente question. Parce qu’en fait, le jeune président de la JSK, venu d’Allemagne, ne vient pas sauver le pays. Ce qui est très bien dans ce qu’il fait c’est qu’il nous donne une bonne leçon à tous. Si chacun de nous, dans son travail et dans la vie de tous les jours, faisait comme Mellal, eh bien ce pays va changer effectivement.

Honnête et sincère dans ses paroles et ses gestes, intransigeants dans ses positions de principe, Mellal a pris de cours ses adversaires, non habitués à ce genre de caractère. Pas de marchandages, ni de retour en arrière, le président de la JSK était dans son plein droit. Ni les menaces, ni le chantage d’une certaine presse habituée aux invitations dans les restaurants chics n’ont réussi à faire fléchir sa position.   Devant les injustes décisions de la LNF, Mellal est resté   inflexible. « Nous subissons une injustice, on va se faire rétablir dans nos droits. C’est eux les hors-la-loi pas nous » répétait-il comme un leitmotiv.

Maintenant, en attendant la date du 12 fixée par la commission de discipline, c’est une autre paire de manche. Il assume tout ce qu’il a dit. La balle est dans le camps de ses adversaires.

 

Par La rédaction de Tiwizi info