Les femmes du village Ahrik construisent un dispensaire

Les femmes du village Ahrik situé dans la daïra de Bouzeguène viennent de terminer les travaux de construction d’un centre de soins. Un défi qu’elles viennent de relever prouvant au passage de quoi est capable la femme kabyle. En fait, ces femmes réunies dans l’association « Tilawin » ont décidé de doter leur village de cette infrastructure qui en a bien besoin.

L’infrastructure, d’une très belle architecture et qui a coûté deux milliards de centimes a été inaugurée samedi dans une cérémonie grandiose qui a réuni tous les villageois et beaucoup de citoyens de la région de Bouzeguène.

La réussite dans ce projet ouvrira la voix à d’autres réalisations allant dans le sens du bien de la communauté mais pas seulement. La réalisation de ce projet grandiose mettra à mal les arguments de ceux qui continuent de considérer la femme comme un être mineur à vie.

Par La rédaction de Tiwizi info