Pour un débat sur la vocation économique de la Kabylie

L’Algérie ne peut, à notre sens, se développer sans passer par une régionalisation accentuée surtout sur le plan économique. Les spécificités de chaque région d’Algérie doivent être prises en compte pour que toutes ces contrées retrouvent leur vocation économique naturelle. C’est dans cet ordre d’idée que votre  journal Tiwiziinfo.com lance ce débat. Quelle vocation économique pour la Kabylie ?

Disposant, dune part, de façade littorale, de montagnes, de patrimoine diversifié et riche, la Kabylie peut se donner une vocation touristique pour en faire le pivot de son essor économique. D’autre part, la région possède un potentiel exceptionnel dans l’arboriculture de montagne. Ces produits du terroir peuvent, de leur coté, constituer une vocation économique entière. Enfin, abritant des universités des plus performantes du pays, la Kabylie peut devenir, vu le potentiel en matière grise, une silicon valley

Par La rédaction de Tiwizi info

Le groupe industriel électroménager ENIEM à l’arrêt

Le groupe industriel ENIEM de Tizi-Ouzou vient de faire sortir ses 1700 ouvriers en congé forcé à cause du manque de pièces pour la fabrication du matériel électroménager. Selon la direction de ce plus important complexe industriel de la wilaya de Tizi-Ouzou, une demande de renouvellement des licences d’importation  et d’exploitation du matériel a été déposée le mois de février mais aucune réponse n’a été obtenue jusqu’à maintenant.

Par La rédaction de Tiwizi info

Guerre totale entre Cherif Mellal et la Ligue

Mellal qualifie la LNF de maffia

Cette fois, Cherif Mellal est en guerre totale contre les responsables du football algérien à leur tête Medouar, le président de la ligue. Après l’interdiction d’entrer au stade dont il a fait l’objet avant-hier à Bordj Bouaréridj. Pour le président de la JSK, la ligue est illégale et qu’il ne reconnaît pas ses décisions ni celles de la commission de discipline.

En tout état de cause, l’étape est vraiment grave car il s’agit vraiment de l’avenir non pas du président mais de la JSK qui est en jeu. Mellal a besoin du soutien de tous les supporters kabyles et la JSK a besoin de calme et de sérénité. les supporters ne doivent pas tomber dans le piège tendu par les ennemis de la JSK qui voudraient les voir recourir à la violence et suspendre le club le plus prestigieux d’Algérie.

Par La rédaction de Tiwizi info

Un trafiquant de visas arrêté à Tizi-Ouzou

Devant la forte demande de visas vers des pays comme la France ou le Canada, de nouvelles techniques d’escroquerie sont apparus ces derniers temps un peu partout en Algérie. Et cette fois-ci, c’est dans la wilaya de Tizi-Ouzou que les services de sécurité viennent de mettre un terme à la cabale d’un individu qui a trouvé dans cette pratique illégale un marché juteux malgré son illégalité.

C’est dans le cadre d’une enquête menée pour escroquerie, que les enquêteurs de la brigade de recherche et d’intervention relevant du service de la sûreté de wilaya de Tizi-Ouzou que des investigations ont  conduit à l’identification d’un individu  âgé de 47 ans. Sa ficelle était de  promettre à des citoyens l’obtention de visas moyennant des sommes d’argent. C’est ce qu’a révélé un communiqué émanant de la police judiciaire. Le même communiqué précise que le mis en cause est allé jusqu’à  simuler un enlèvement pour cacher sa ficelle avant d’être finalement découvert.

Une procédure judiciaire a été instruite à son encontre pour escroquerie et fausse déclaration. « Présenté au Parquet près le tribunal de Tizi-Ouzou, le 6 du mois en cours, l’individu incriminé a été mis en détention préventive », précise en outre la cellule de communication de la sûreté de wilaya de Tizi-Ouzou.

Par La rédaction de Tiwizi info

Tragédie du diplôme sans emploi

Diplômé mais sans emploi, comment y remédier ?
De point de vue psychologique

Par : ADAOUN Yacine
Psychologue spécialisé en santé mentale

Plan de travail
Introduction
1- Qu’est-ce que le chômage
2- Différents types de chômage
3- Les causes du chômage des jeunes
4- les conséquences du chômage sur la vie des jeunes
5- Faire face au chômage

Introduction :
Le chômage est un problème psycho-socio-économique et aussi politique, la jeunesse est la génération de travail et de la production et de la motivation et dela compétence et de la connaissance et remettre cette énergie productive en situation de sans emploi amène ces jeunes à un déséquilibre psychologique et la violence sachant que plusieurs études ont montré les effets néfastes du chômage sur la vie de l’individu et leur santé physique et leurs interactions sociales. Dans cette communication, nous essaierons de citer les conséquences du chômage sur la vie des licenciés sans emploi, puis de montrer quelques stratégies pour faire face à cette situation d’inactivité.

1- Qu’est-ce que le chômage :
Selon le Bureau international du travail (BIT) : un chômeur est une personne en âge de travailler (15 ans ou plus) qui répond simultanément à trois conditions:
– être sans emploi, c’est à dire ne pas avoir travaillé au moins une heure durant une semaine de référence ;
– être disponible pour prendre un emploi dans les 15 jours ;
– avoir cherché activement un emploi dans le mois précédent ou en avoir trouvé un qui commence dans moins de trois mois.
La plus simple définition :
– Personne sans emploi, disponible pour travailler et recherchant un emploi.
– Être sans travail (une personne qui fait quelques heures par mois est considérée au travail), être disponible pour travailler, rechercher effectivement un emploi.

2- Différents types de chômage :
– Chômage de longue durée : demandeurs d’emploi de plus de 12 mois consécutifs.
– Chômage conjoncturel : chômage résultant d’un ralentissement de l’activité économique.
– Chômage structurel : chômage lié aux déséquilibres structurels de l’économie (inadaptation des qualifications, entreprises en déclin etc.)
– Chômage technique : inactivité forcée dans l’entreprise en raison de circonstances particulières (panne, incidents, manque de client etc.)
– Chômage partiel : inactivité forcée des salariés décidée par le chef d’entreprise pour réduire la production.
– Chômage frictionnel : chômage d’adaptation lié à la période entre deux emplois.

3- les causes du chômage des jeunes :
Pour aborder ce sujet, il faut tout d’abord citer les causes ainsi de définir
Quelques expressions. Plusieurs facteurs expliquent ce problème. Il y a des facteurs économiques dont le progrès techniques et l’évolution de la productivité, la crise économique et ralentissement de la croissance et les délocalisations des entreprises concurrence des pays en développement. On peut encore citer les facteurs démographiques et sociologiques ainsi des facteurs structurels.
– Les facteurs économiques :
Commençant par les causes économiques qui se résument dans le progrès techniques par le remplacement de l’homme par la machine ; c’est l’ensemble des innovations permettant d’améliorer l’efficacité du système productif, de créer de nouveaux produits ou de nouveaux procédés, par l’exemple : la quantité produite, les heures du travail. La substitution du capital au travail du fait des investissements (robotisation…) faits par les entreprises provoque ce chômage
dit technologique, ce progrès crée également des emplois mais d’un niveau de compétences supérieur aux emplois supprimés. Ensuite, la crise économique et le ralentissement de la croissance conduit au retournement de la situation économique ; c.-à-d. la récession. La crise financière (2008) devenue économique se traduit aujourd’hui par un ralentissement de l’activité économique : moins de consommation, de pouvoir d’achat, licenciements…).

– Les factures démographiques et sociologiques:
Et maintenant, parlant aux causes démographiques, on peut l’expliquer parl’évolution démographique par la croissance de la population active et le développement du travail féminin. Il existe aussi parmi les causes
démographiques et sociologiques ce qu’on appelle la situation dans laquelle coexistent une entreprise et un chômage. La situation est contradictoire, les entreprises cherchent à recruter, cependant, ces demandeurs d’emplois ne trouvent pas de poste. autrement dit, les qualifications requises par les entreprises ne sont pas disponibles auprès des demandeurs d’emploi ; les demandeurs d’emploi ne sont pas assez mobiles pour déménager dans une région dans laquelle une entreprise recrute ou, ne veulent pas accepter des postes aux salaires insuffisants, car il y a une incohérence entre ce que demandent les recruteurs et ce que possède les candidats, c’est ce qu’on appelle le chômage d’incohérence.
– Les facteurs structurels :
Nous ne pouvons pas passer sans mentionner les causes structurelles qui viennent de la rigidité du marché du travail. Selon certains auteurs trop de rigidités ont été introduites sur le marché du travail et ne permettraient plus une allocation optimale des emplois. La législation protectrice des salariés,introduirait des rigidités.
4- Quelles sont les conséquences du chômage ?
Il existe naturellement, a cause des problèmes du chômage des conséquences qui agissent sur presque tous les domaines, voici quelques-unes de ces conséquences : la Perte de revenus, les Exclusions, l’Endettement, la Perte de statut social et la Perte de logement, l’éducation des enfants, la hausse de la délinquance, l’utilisation des drogues, le stress, la déprimes, les maladies, la perte de lien familiaux, la création du sentiment d’inutilité. Certaines conséquences sont un peu exagérées, mais on les retrouve souvent lors de différents sondages sur les conséquences du chômage.
– Perte de revenus
– Endettement
– Perte de statut social
– Perte de logement
– Conséquences sur l’éducation des enfants
– Délinquances
– Drogues
4-1- Les conséquences directes du chômage :
– La perte du pouvoir d’achat.
– La perte du lien social : L’entreprise étant le principal lieu de socialisation du salarié, la perte d’un emploi s’accompagne de la perte du réseau et des liens professionnels qui permettent la satisfaction du besoin d’appartenance.
– Le statut de chômeur étant dévalorisé, il influence profondément l’image et l’estime que l’individu a de lui. Malgré le temps libre dont il dispose, le chômeur ne se sent pas digne d’en profiter pour expérimenter de nouvelles activités qui lui permettraient de créer de nouveaux liens sociaux.
– La honte qu’il ressent l’incite à s’isoler de sa famille et de ses amis. En se repliant sur lui, le chômeur perturbe l’équilibre de sa vie de famille.
– La santé physique et psychique du chômeur: L’identité, le statut social et le sens de la vie d’un individu étant étroitement liés à la pratique quotidienne d’une activité professionnelle, le chômage de longue durée risque de provoquer un effondrement de sa personnalité et de son équilibre psychique. Ne disposant plus de repères temporels pour structurer son emploi du temps et le rythme de sa vie, le chômeur est confronté au désoeuvrement, à l’angoisse et au vide existentiel.
En se prolongeant, ce climat stressant et anxiogène peut provoquer des maladies plus ou moins graves, telles que l’insomnie, la dépression, le cancer, etc., et parfois, conduire au suicide.

4-2- Les conséquences indirectes du chômage :
– La délinquance et de la criminalité : Étant confrontés à la difficulté de
trouver un emploi, les jeunes issus de milieux défavorisés peuvent facilement basculer dans la délinquance. En effet, la plupart des condamnés pour vols, trafics ou violences cumulent la précarité et l’exclusion sociale dues au chômage.

5- Faire face au chômage :
5-1- Conseils pour faire face au chômage longue durée
“Motivation, patience, structure, organisation, stratégie et détermination sont les maîtres mots d’une recherche d’emploi réussie. La base est évidemment votre CV et votre lettre de motivation.”
– Ne pas rester isolé, se faire aider : C’est le principal conseil donné par toutes les associations et les spécialistes de l’emploi. «Il faut partager son expérience, parler de sa situation, éviter d’en faire un tabou».
– Se trouver un rythme : La perte d’emploi amène très vite à une
désorganisation du temps et à un glissement vers une vie sans rythme, ni
repères. Il est important de chercher une hygiène de vie et d’organiser sa journée:
«une heure de lever, une heure de déjeuner, un temps de recherche d’emploi, un temps pour soi».
– S’accorder des temps de pause : Qui est passé par une période de chômage sait à quel point les recherches d’un emploi sont éreintantes. «Il ne faut pas s’épuiser, il faut plutôt chercher à se faire plaisir», poursuit la directrice de l’association. Dans cette même logique, on peut envisager aussi sa période de chômage comme «une parenthèse ayant du sens, en ne s’interdisant pas d’avoir un projet autre que celui de retrouver du travail (bénévolat, projet artistique…)».
– Ne pas culpabiliser : «Dans cette période, tout le monde est frappé par le chômage et les employeurs se montrent très exigeants, il ne faut donc pas tout endosser et penser qu’on est fautif» «en reconnaissant ses compétences, ses talents ou ses qualités que l’on a su mettre en oeuvre au quotidien, dans les petites et les grandes réussites».

5-2- Les erreurs à éviter
– Etre pessimiste : “Si on part du principe que tout est bouché et qu’on a
aucune chance à cause de statistiques, il est évident que cela sera difficile de garder la motivation. Posez-vous les bonnes questions et analysez les raisons d’un échec. Vous verrez que ce n’est pas uniquement le marché qui est responsable – même si le parcours n’est pas un long fleuve tranquille. C’est vous qui ferez la différence lors de vos entretiens d’embauche, et pour cela il faut pouvoir se vendre tout en restant humble mais en vous démarquant du candidat qui est passé juste avant vous…”
– Etre impatient : “Il est parfois nécessaire de changer sa cible et de passer par deux phases afin d’obtenir l’objectif premier. L’intérim par exemple est devenu un excellent tremplin pour arriver à son objectif (CDI). Par exemple, devenir consultant parait peut être facile mais il faut plusieurs années d’expériences afin d’être expert et avoir une certaine renommée sinon vous êtes dans la masse et le problème est le même.”
– Etre (trop) exigeant: “Le salaire est important mais un junior doit être
flexible et faire ses preuves – sans rentrer dans de l’exploitation évidemment…”

Conclusion :
Nous pouvons affirmer que le chômage est la survie de l’individu sans travail dans l’incapacité de gagner indépendamment sa vie. Gouverné notamment par les conditions sociales, économiques et politiques, les chiffres mentionnés ne laissent aucun doute sur le fléau qu’il représente. L’impact social, économique, et psychologique est très important. Tous les individus et les gouvernements doivent accélérer la résolution du problème et le contenir en trouvant un traitement approprié pour le progrès de la société et de ses diverses institutions.

Par La rédaction de Tiwizi info

Radio JSK n’existe plus

L’unique et la première station Radio d’un club de foot en Algérie vient de cesser d’émettre après une brève vie. Cette station Radio Web de la JSK s’est arrêtée suite à un différend d’ordre financier entre les deux jeunes concepteurs du projet et le président de la JSK, Cherif Mellal. Selon nos sources, ce dernier n’a même pas respecté les usages en rencontrant les deux animateurs pour mettre fin au contrat. C’est via un appel téléphonique que la rupture du contrat moral leur a été signifiée.
Il n’y a donc plus de Radio JSK. D’ailleurs, le temps qu’elle a vécu n’a pas amélioré la communication du club kabyle. Ça a toujours été une catastrophe et ça le reste car au niveau de la JSK, la communication a toujours été mal gérée. L’information relayée par la presse sportive n’est que de la rumeur, souvent savamment distillée, par l’ex président. L’arrivée de Cherif Mellal n’a pas apporté l’amélioration promise. Pour anecdote, Les animateurs de Radio JSK n’ont jamais donné une information exclusive. Bien au contraire, ils n’ont fait que relayer les rumeurs et les quelques infos données par la presse sportive.
A présent, la JSK continue de gérer sa communication au « Pif ». Le début de la saison prochaine apportera sera géré avec une communication au point zéro et chacun parlera de son coté au nom de la JSK. Et, ce sera encore le brouhaha.

Par La rédaction de Tiwizi info

Les produits du terroir de Kabylie ont besoin d’un laboratoire de certification

La diaspora peut-elle se charger de son importation

L’huile d’olive, la figue, la grenadine, la vigne, la figue de barbarie et beaucoup d’autres produits de l’agriculture locale peuvent être exportés à partir de Tizi-Ouzou. Le produit du terroir est un gisement d’argent pour les villages de toute la Kabylie. Ils pourraient même constituer une véritable vocation agricole en parfaite harmonie avec l’activité du tourisme. Mais hélas, le passage à la commercialisation passe obligatoirement par l’organisation de ces filières et surtout l’existence d’un laboratoire de certification. Deux conditions qui n’existent pas encore.
Pour illustrer ce problème épineux, on peut citer le cas de l’huile d’olive de Kabylie. Le but est de sensibiliser les concernés et surtout de lancer un débat parmi nos lecteurs pour de nouvelles idées qui permettent de trouver des solutions et impulser une nouvelle dynamique dans ce gisement en or mais qui restent inexploités.
En effet, la norme internationale de commercialisation d’huile d’olive imposée par le COI (Comité Internationale d’Olive) est de 0,1 à 1%. Mais l’huile d’olive de Kabylie dépasse en général de loin ce taux d’acidité. A l’international, notre huile est considérée comme lampante bien que sa notoriété en Algérie est incontestable. Pour baisser ce taux d’acidité, les services de l’agriculture font beaucoup d’efforts sur le terrain mais sans parvenir à cause d’obstacles souvent d’ordre sociologique et technique.
En effet, la nature foncière de la terre caractérisée par un fort morcellement fait que chaque famille possède quelques oliviers. Un phénomène qui rend le travail de sensibilisation des techniciens très difficile. Les conditions de récoltes et de stockage sont derrière ce taux d’acidité élevé mais les campagnes de sensibilisation ne réussissent pas à cause de ce trait de la sociologie locale.
Toutefois, le plus grand obstacle reste l’absence de laboratoire de certification qui permettra de labelliser des produits. Cette technologie peut être acquise de diverses manières. La première est d’attendre que l’Etat dote la wilaya de ce laboratoire, la seconde est que les professionnels s’organisent pour l’importer de leur propres moyens et enfin faire appel à la collaboration de la diaspora nationale et Kabyle pour participer à l’achat de cette technologie. C’est aussi une manière pour nos émigrés d’investir dans leur pays dans une approche gagnant-gagnant.

Par La rédaction de Tiwizi info

Bonne fête et bon courage à tous les confrères du monde

Tiwizi-info.com souhaite bonne fête à tous les confrères en Algérie et dans le monde entier. En cette journée internationale de la presse, une pensée à tous les journalistes morts dans l’exercice de leur métier mais sans oublier ceux qui bossent encore sur le terrain en saluant leur courage. A cette occasion, tiwizi-info.com, nouveau né dans le paysage médiatique algérien, catégorie presse électronique, espère être à la hauteur de sa mission d’informer ses lecteurs le plus objectivement possible. Notre équipe sera toujours sur le terrain, près de l’info. Elle privilégiera l’information utile et elle accompagnera tous les acteurs du développement local. Dans tiwizi-info.com, toutes les initiatives allant dans le sens de l’amélioration de la vie quotidienne seront mises en valeur. Bonne fête à tous les confrères du monde. L’équipe de tiwizi-info.com

Par La rédaction de Tiwizi info