Mellal rencontre Zetchi et part pour Khenchela

La colère de Cherif Mellal a donc fini par atteindre les hautes autorités de l’Etat.  Juste après sa rentrée de France où il avait assisté à une réunion des supporters, le président de la JSK a été convié à une rencontre avec le président de la FAF.  celui-ci a soulevé les raisons de sa colère alors que Kheirddine Zetchi a affirmé comprendre la situation tout en promettant de revoir les décisions de la commission de discipline. Toutefois, nos sources affirment que le président u club kabyle a refusé de rencontrer Abdelkrim Medouar comme proposé par le président de la FAF.

Par ailleurs, une réunion a regroupé le président de la FAF, le président de la ligue avec des représentants du ministère de l’intérieur. des heures après, une invitation est partie de Zetchi pour Mellal. Des évènements qui s’accélèrent avant une réunion des instances fédérales avec les présidents de clubs prévue le 5 décembre prochain.

 

Par La rédaction de Tiwizi info

La ligue reporte l’examen du recours de la JSK à la semaine prochaine

La ligue nationale de football n’a finalement pas tranché aujourd’hui comme prévu sur le recours déposé par la JSK. Attendu pour aujourd’hui mardi, l’examen du   recours a finalement été reporté à mardi prochain, a annoncé la LNF dans un communiqué .pou rappel, la ligue avait suspendu Cherif Mellal pour une année avec six mois de sursis assortis d’une amende de 200 000 dinars pour ses propos jugés diffamatoires. Pourtant, beaucoup avaient misé sur l’éventualité afin d’apaiser les esprits.

Par La rédaction de Tiwizi info

Mahindra fabriquera 5000 tracteurs à Tizi-Ouzou

Un partenariat entre la multinationale indienne Mahindra et le groupe industriel local LD Azouaou vient d’être scellé aujourd’hui au siège de l’usine à Oued Aïssi. Une usine de cette marque fabriquera annuellement 2 500 avant de passer à 5 000 tracteurs. Selon le directeur algérien de la nouvelle firme, la firme permettra la création de deux cent cinquante postes de travail au lancement pour atteindre mille postes dans les prochaines années.

Toutefois, ce projet connaît quelques ralentissements dus au volet administratif. La mise en place administrative et juridique prend plus de temps que les démarches purement économiques car le partenariat n’a pas encore reçu l’agrément de la part du ministère de l’industrie et des mines. Aussi, profitant de sa présence sur place, le responsable de la DMI de Tizi-Ouzou a tenu à rassurer les deux partenaires de l’imminence de la délivrance du fameux sésame.

 

Par La rédaction de Tiwizi info

Guerre totale entre Cherif Mellal et la Ligue

Mellal qualifie la LNF de maffia

Cette fois, Cherif Mellal est en guerre totale contre les responsables du football algérien à leur tête Medouar, le président de la ligue. Après l’interdiction d’entrer au stade dont il a fait l’objet avant-hier à Bordj Bouaréridj. Pour le président de la JSK, la ligue est illégale et qu’il ne reconnaît pas ses décisions ni celles de la commission de discipline.

En tout état de cause, l’étape est vraiment grave car il s’agit vraiment de l’avenir non pas du président mais de la JSK qui est en jeu. Mellal a besoin du soutien de tous les supporters kabyles et la JSK a besoin de calme et de sérénité. les supporters ne doivent pas tomber dans le piège tendu par les ennemis de la JSK qui voudraient les voir recourir à la violence et suspendre le club le plus prestigieux d’Algérie.

Par La rédaction de Tiwizi info

CABA 1- JSK 0 Irvah nagh ikhser d gmatnegh ayen!

La JSK a perdu cet après-midi à Bordj Bouaréridj par la plus petite marge de 1 à O. la défaite est la deuxième après une première concédée mardi passé à Tizi-Ouzou face au CSC. L’entraîneur Franck Dumas a expliqué la défaite face à Bordj Bouaréridj par l’absence de plusieurs joueurs. Avant la rencontre, la JSK a également annoncé la libération de Boukhenchouche. A l’origine, de son départ, le joueur évoque des relations très tendues avec l’entraîneur.

Par ailleurs, les supporters semblent accepter la défaite de cet après-midi même avec amertume. En fait, les supporters de la JSK ont été préparés par Cherif Mellal qui a refusé d’inscrire dans ses objectifs le titre pour cette année. Le président de la JSK prépare une équipe qui fera mouche à partir de la saison prochaine. c’est pourquoi, la défaite apparaît tout à fait dans l’ordre des choses.

Les supporters de la JSK vont au stade pour applaudir et encourager les jeunes talents qui commencent à émerger. Les supporters kabyles sont mûrs et savent faire la différence entre la notoriété de leur équipe et le score d’un petit match. L’image de la JSK se fait dans les gradins et les principes selon lesquels fonctionnent ses joueurs et ses dirigeants. Les résultats sont une autre paire de manche que les supporters kabyles préparent avec patience pour la saison prochaine.

Par La rédaction de Tiwizi info

Le chanteur Halli Ahmed tire sa révérence

La chanson kabyle est de nouveau en deuil suite au décès de célèbre chanteur Ali Halli. Ce dernier nous a quittés hier, vendredi matin. Ali Halli est mort dans un hôpital  à Montpelliers après une longue maladie, a-t-on appris hier auprès de ses proches. La nouvelle de la mort de Ali Halli, artiste originaire de la commune d’Assi Youcef dans la région de Boghni, s’est propagée hier à la mi-journée telle une trainée de poudre dans le milieu artistique mais aussi chez les citoyens. Le regretté Ali Halli est devenu très célèbre particulièrement après la sortie de sa chanson devenue un hymne à l’authenticité : «Yedjay-id jeddi abernous » (Mon grand père m’a légué un burnous). Pour l’instant aucune information n’a encore été rendue publique concernant le jour et le lieu de son enterrement. Rabah Ouferhat, président du syndicat des artistes de la wilaya de Tizi Ouzou, chanteur et ancien compagnon de longue date du regretté Ali Halli, a exprimé hier sa consternation suite à la nouvelle de la disparition de l’artiste d’Assi Youcef.

Par La rédaction de Tiwizi info

Une année de sanction pour Mellal, la JSK porte l’affaire devant le TAS

La JSK est ainsi contrainte à porter l’affaire devant les juridictions internationales du football. Après la sanction d’une année avec six mois en sursis et une amende de 200 000 DA, la direction du club kabyle a, dans un communiqué, affirmé son droit de recourir au TAS. Le dossier sera sur la table de toutes les instances internationales parce qu’estime-t-il, la LNF n’aurait pas pris en considération le dossier présenté par le club. La commission de discipline, ajoute le communiqué de la JSK, a décidé d’infliger une sanction pour un président qui voulait juste défendre les droits de son club et de dénoncer des pratiques à bannir du football national. La JSK a été victime et il est des plus logiques que le premier responsable du club réagisse. Avant Mellal, conclut la direction du club, nombreux sont en effet à débiter publiquement, depuis des années et lors de cette saison encore, des choses pas faciles à avaler sans que personne ne lève le petit doigt. Pour beaucoup, la sanction n’est qu’un règlement de compte pour avoir dit tout haut ce que tout le monde pense tout bas.

Par ailleurs, la défaite des canaris hier au stade du 1er novembre était somme toute logique au vu du rendement des joueurs de Dumas. Une attaque molle avec un Uche qui continue de prouver la mauvaise campagne de recrutement de l’été dernier. Beaucoup auront également remarqué la tactique brouillonne du technicien français. Selon des connaisseurs, Franck Dumas n’a pas encore une tactique de jeu qui convient à son effectif. Un grand travail l’attend et c’est d’ailleurs la stratégie de la direction qui veut former une équipe d’avenir. Avec ces jeunes joueurs excellents, la JSK sera prête pour deux ou trois années.

Cette excellence a aussi été remarquée sur les gradins. Les supporters kabyles ont longuement applaudi l’équipe adverse à la fin de la rencontre. malgré la défaite, la rencontre a été toujours une fête. Apparemment, ce n’est pas ce genre de championnat que souhaite la LNF.

Par La rédaction de Tiwizi info

Mohamed Sekat tire sa révérence

Mohamed Sekat est décédé ce matin après une longue maladie. Ce grand artiste kabyle natif de Tikesraïne à Alger est l’auteur de la mythique chanson Tanina. C’est sa voix qu’entendent les amoureux du groupe Isoulas qui a fait le bonheur de la chanson kabyle dans le début des années 70. Après avoir quitté ce groupe, Mohamed Sekat a poursuivi sa carrière artistique en composant des chefs-d’œuvre comme Tanina. Ce qui le connaissent témoignent d’une simplicité désarmante chez ce grand artiste. L’enterrement aura lieu demain à Tikesraïne.

Repose en Paix Dda Moh.

Par La rédaction de Tiwizi info

Décès de l’universitaire Mohand Akli Haddadou

L’universitaire Mohand Akli Haddadou est décédé ce matin des suites d’une longue maladie. Par la mort de ce spécialiste en linguistique, la langue amazighe perd un éminent chercheur qui a beaucoup donné à sa langue.

Né à Aït Ouaghlis le 24 novembre 1954, Mohand Akli est parti avec sa famille  vivre à Alger où il poursuit son cursus scolaire. Il obtient son baccalauréat au lycée Emir Abdelkader en 1973. Après avoir obtenu une licence en littérature, le jeune universitaire s’ouvre un long chemin dans la linguistique. Ses travaux sur la langue amazighe lui confèrent une notoriété qui dépasse les frontière.

Par La rédaction de Tiwizi info

Retour imminent de l’ENIEM à la JSK

Les directions de la JSK et de l’ENIEM sont en train de finaliser un concept de partenariat en formule gagnant-gagnant. Un retour donc d’un label qui avait accompagné la JSK dans ses années d’or. Aussi après l’arrivée de plusieurs grandes marques, voici une relation ancienne qui revient. Les négociations, ajoute le communiqué de la direction de l’équipe kabyle, sont en cours et semblent aller droit vers un accord imminent.

Par La rédaction de Tiwizi info